Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 décembre 2011 4 22 /12 /décembre /2011 10:26

 

 

 

Bien bas, ce blog. Bien bas. Les visiteurs se font rares : quatre hier.  Tant mieux. Je ne suis pas un parti politique : je ne recherche aucune adhésion. Les livres ? Trois écrits tournent encore un peu de comices en comités, pour voir. Ah, les zéditeurs ! Seuls Actes Sud et Zulma semblent encore au travail. Les autres font les chiens, à me sentir le cul d'un air compassionnel. A discuter de la valeur marchande. A me retourner des lettres types pour manu pas ouverts. Des teignes incultes doublés de cons ! Fuir ce cirque. Mieux vaut se souler avec les hommes, tant qu'il en reste, et ne plus y penser. Le plaisir, le vrai, il vient des ponts qu'on jette, entre amis : avec Yaset et son Quetton, la dernière revue des frontières ouvertes de l'underground français, et qui circule comme elle peut comme une Gavroche mal fagotée, pleine de rires et d'électricité. Des expériences comme avec Christophe Samarsky, philosophe et musicien, qui a prété sa voix et ses guitares saturées à la lecture d'un texte post-apocalyptique auquel je me suis essayé, et qui va prendre place dans ce truc que je termine : une seule phrase à partir de laquelle se déploie tout un livre peuplé de récits sur le monde nomade d'aujourd'hui . Ecritures vivantes, jaculantes. Dérives, délices. Monde flottant.

 

http://quetton.over-blog.com

 

http://samarsky.over-blog.com

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Gérard - dans Traduire le vent
commenter cet article

commentaires