Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 janvier 2015 7 04 /01 /janvier /2015 10:05

"L'oeil existe à l'état sauvage". C'est sur cette affirmation que débute "Le Surréalisme et la Peinture" d'André Breton (1928). Retrouver le Voir sans le symbolisme, sans la mythologie ni la psychanalyse. Désamorcer les routines visuelles. Un "juste ça" marchant pensivement enlacé avec son propre mystère. Tous les égarés du "travail", de la "structure", de la "composition", n'ont de cesse de repousser indéfiniment l'examen de ce mystère - en ce que précisément ce mystère ne constitue pas un objet à examiner ni à juger ni à comprendre, mais à accompagner en silence. Mystique !

Partager cet article

Repost 0
Published by Gérard Larnac - dans Traduire le vent
commenter cet article

commentaires