Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Top articles

  • De l'insuffisance centrale

    05 septembre 2008 ( #Signes de piste )

    "Comme une eau, le monde vous traverse et pour un temps vous prête ses couleurs. Puis se retire, et vous replace devant ce vide qu'on porte en soi, devant cette espèce d'insuffisance centrale de l'âme qu'il faut bien apprendre à côtoyer, à combattre et...

  • Musique pour les temps qui viennent

    03 novembre 2008 ( #Signes de piste )

    Rencontré ce week-end deux musiciens, Martin (Violoncelle) et Kimberlee (Violon) McCarricks. Stupéfiantes leurs compositions : tout le baroque, la luxuriance désanchantée des mondes urbains frappés-hantés par le spectre du 11 septembre. Une justesse dans...

  • L'éducation à la beauté

    06 novembre 2008 ( #Chemin faisant )

    "L'éducation à la beauté, à la citoyenneté, relève d'un contrat social qui suppose des efforts. La télévision publique a suivi l'escalade de la vulgarité. La littérature ? La pauvre ! Elle ne peut entrer en compétition avec tout ça sans se fourvoyer..."...

  • Yaset vu de l'estrade

    26 février 2009 ( #Carnet d'esquisses )

    Invité l’autre soir à participer à la conférence-débat autour de l’œuvre de l’unique et nécessaire J.F Rocking Yaset, à l’occasion du vernissage de la très belle expo que lui consacre l’IUT de Caen (Campus III, Ifs). Précurseur de la Free Press à la française,...

  • L'art du voyage

    16 juin 2009 ( #In extenso )

    Le voyage sans l'imprévu, la désorganisation, l'infinie dilapidation de soi à travers la dérive, constitue l'autre façon de rester chez soi, plus confiné encore de cette croyance aveugle dans l'illusion de la mobilité. Rappel : du 18 au 21 juin Place...

  • Désir, le vide

    26 juin 2009 ( #In extenso )

    Le vide libéral du désir infini : consommation globalisée. Or le désir doit trouver son objet de manière précise – sinon il s’hypertrophie maladivement au niveau d’un impérialisme sur le monde, d’une dévoration de ce tout que j’égale en le dévorant. Au...

  • La conjuration des invisibles

    18 septembre 2009 ( #Chemin faisant )

    Dans Le Monde, Pierre Assouline estimait récemment que sur les 659 romans de cette rentrée littéraire, 500 seraient oubliés aussi vite qu'édités ; même pas sortis des cartons, absents des tables des librairies. Mais au fond qu'est-ce qu'un livre invisible...

  • En finir avec Botul, pour ne rien dire de bhl

    19 février 2010 ( #Chemin faisant )

    "Kant, le prétendu sage de Königsberg, le philosophe sans vie et sans corps par excellence, dont Jean-Baptiste Botul a montré, au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, dans sa série de conférences aux néo-kantiens du Paraguay que leur héros était un...

  • Lettre de l'atelier

    27 février 2010 ( #Traduire le vent )

    Finir le livre. Aller au bout de son écriture, vaille que vaille. Disposer les indices tout autour de soi. Cuisine transformée en atelier chaos pour faire bouillir mes chaudrons. Dans la pièce à côté piles de livres à même le sol, carnets, feuilles volantes....

  • Contre le récit

    17 juin 2010 ( #Chemin faisant )

    Qu'il est difficile aujourd'hui d'écrire contre le récit. L'esthétique ou la narration sont des constructions de l'après-coup. C'est un "pendant" que je cherche sous l'écriture. Un accès à une présence au temps qui ne soit pas tout encombré par la mémoire,...

  • Appel du 18 juin

    18 juin 2010 ( #In extenso )

    Si la démocratie crée des richesses pour 1% de privilégiés au détriment des 99% autres, c'est qu'elle n'est pas la démocratie que l'on dit, et qu'il n'y a aucune dignité à la soutenir en l'état. De la politique d'enclosure anglaise au XVIIIe siècle au...

  • Les Invendus

    23 juin 2010 ( #Traduire le vent )

    Les Invendus. Au nombre de trois : mes carnets de route ("ah! encore tes foutus carnets de route" - un éditeur), dont les premiers textes remontent à mon Inde de 1985 ; mon roman amazonien (sorte de suite logique au "Voyageur Français", avec pour motif...

  • Le "Shoah business" du consternant Finkielkraut

    30 septembre 2010 ( #Chemin faisant )

    Grand clerc péremptoire de l'idée creuse et du concept foireux, Finkielkraut pense, pour notre consternation à tous. Comparaison n'est pas raison, les Roms ne sont pas déportés, la Commission européenne se trompe, Vichy n'est pas la France, etc. Thème...

  • Comme la trompette de Miles

    06 octobre 2010 ( #Traduire le vent )

    "J'ai travaillé mon instrument, disait-il. Cette fois je possède le timbre qui seul submerge la forme, n'a plus à s'en soucier. Quelle que soit cette dernière, de partout il la déborde. Un article de journal, une bluette pour amoureux, un éclat de poésie,...

  • Littérature, encore, et pourquoi pas

    08 octobre 2010 ( #Traduire le vent )

    Vargas Llhosa hier, à l'annonce de son Nobel de Littérature : "La littérature développe l'esprit critique". Si c'était vrai, le beau Mario n'aurait pas été candidat à la présidence du Pérou sur un programme férocement thatchériste. Umberto Eco ce matin...

  • L'esprit des réformes conservatrices

    12 octobre 2010 ( #Chemin faisant )

    Ce n'est pas la retraite, pas seulement : c'est l'aveu du gouvernement que le retour à une économie de "pouvoir d'achat" a été abandonné. La prospérité partagée n'est plus un projet politique. Mais alors, quelle est la nature du projet politique, sinon...

  • L'esprit des formes (sur Olivier Rolin)

    12 novembre 2010 ( #Traduire le vent )

    Paru au Seuil en septembre 1993, L'Invention du Monde d'Olivier Rolin illustre parfaitement ce que la littérature ne sait plus faire : s'incarner à travers une forme frappante qui prolonge le texte et le rend à son absolue nécessité. Selon la perspective...

  • Nabe

    19 novembre 2010 ( #Traduire le vent )

    "Je ne retournerai pas dans l'édition. Ils font trop de mal à la littérature". Il y a des fois où Marc-Edouard Nabe, j'aime bien. "L'Homme qui arrêta d'écrire", bon titre, est en vente sur son site bien sûr, mais aussi dans un restau de la rue Fontaine...

  • Sortir du récit par l'écriture

    25 novembre 2010 ( #Traduire le vent )

    Que le siècle me pardonne : je ne comprends rien au libéralisme contemporain. Après l'échec commercial de mon premier roman, me voilà coup sur coup à pondre 4 textes encore plus invendables... Peut-être parce que je cherche à échapper à l'impérialisme...

  • Parages d'Yves Bonnefoy

    01 décembre 2010 ( #Carnet d'esquisses )

    Hier soir Yves Bonnefoy à la Maison de l’Amérique Latine, boulevard Saint-Germain. Solitude du vieux poète sous les éloges. Yeux sombres fixés sur les lustres, comme dans l’attente que l’une ou l’autre de ces paroles en vienne à faire exploser le cristal....

  • Nouvelles

    03 décembre 2010 ( #Chemin faisant )

    On me demande des nouvelles. Eh bien le monde va son cours, les textes abondent et les lectures aussi. Les poétesses de ma connaissance tordent leurs tresses en étranges funiculaires pleins de rires et de bienveillance. Les tavernes de la bohème sont...

  • Les livres de noël

    12 décembre 2010 ( #Chemin faisant )

    Offrir un livre. Mais lequel ? Vous voulez épater un parent dont vous ne connaissez guère les goûts littéraires, vous achetez le dernier Goncourt : pas de bol, c'est Houellebecq, autant dire rien. Ou bien un "BO livre" ("un livre pour table basse de salon",...

  • Americana

    22 décembre 2010 ( #Signes de piste )

    "La beauté était trop difficile et la vérité, à l'Ouest, était morte avec le chef Crazy Horse ; une vie entière de petites défaites nous attendait. Nous le savions, et nous savions que le sommeil était l'unique activité de la vie qui ne diminuât point...

  • 2011 : Penser hors des cadres

    04 janvier 2011 ( #Chemin faisant )

    2011 présente la bonne mine d’une totalité surmontée, ouverte à ce qui vient. Tel est le sens des années impaires que de nous tirer hors de nos bases, vers les dehors inconnus. Du bruit, peut-être. De la fureur, sans doute. Mais de l’air, du large, du...

  • Tunisie

    13 janvier 2011 ( #Chemin faisant )

    Carthage. El Kantara. Tozeur. Du port de La Goulette où tant de fois j'accostai aux dunes de Ksar Guilane, aux pipes lines d'El Borma, là-bas, vers la Lybie. J'aime tout de toi, Tunisie. Tes lacs salés. Tes grands ergs. Tes tempêtes d'avril. Combien de...

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 > >>