Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 août 2012 3 22 /08 /août /2012 11:40

 

 

On écrit parfois pour retrouver la fluidité du monde. Lorsque la vie nous ramène à l'improviste auprès d'elle, plus besoin d'écrire. L'Art n'est un mot que dans le langue de ceux qui ne vivent pas naturellement de façon artistique.

Partager cet article
Repost0
16 août 2012 4 16 /08 /août /2012 17:29

 

"Si tu veux être poète, découvre une nouvelle façon pour les mortels d'habiter la terre"

 

Lawrence Ferlinghetti ("Poetry as Insurgent Art") 

Partager cet article
Repost0
18 juillet 2012 3 18 /07 /juillet /2012 14:37

 

 

Que le livre disparaisse ne m'effraie pas ; ce qui m'effraie, c'est que l'on cesse d'entendre la musique du texte.

Partager cet article
Repost0
13 juillet 2012 5 13 /07 /juillet /2012 12:03

 

 

Travailler à de grands livres.
Des livres si grands qu'ils sont sans doute inachevables. Une vie n'y suffira pas. Qu'importe.

Cela ; ou rien. 

Partager cet article
Repost0
7 juillet 2012 6 07 /07 /juillet /2012 10:12

 

 

L'Universalisme est sous le coup d'une double naissance : expansion globalisante du même à l'exclusion d'un tout autre qu'il s'agit systématiquement de nier, et dans ce cas totalitarisme au sens strict du terme ; trame unique de toutes les diversités assemblées, dans l'écoute, le respect et le partage - et l'invention d'une table commune.

Ce qui paraît aujourd'hui évident, c'est que la seconde conception de l'Universalisme n'a pas triomphé. Une deuxième vague de Lumières est absolument nécessaire.

 

Partager cet article
Repost0
5 juillet 2012 4 05 /07 /juillet /2012 15:02

 

C’est dans le partage des valeurs que se crée une culture.

Partager cet article
Repost0
27 juin 2012 3 27 /06 /juin /2012 14:42

 

 

 

 “Je considère que les institutions bancaires sont plus dangereuses qu’une armée. Si jamais le peuple américain autorise les banques privées à contrôler leur masse monétaire, les banques et les corporations qui se développeront autour d’elles vont dépouiller les gens de leurs biens jusqu’au jour où leurs enfants se réveilleront sans domicile sur le continent que leur Pères avaient conquis.”

                                                         (Thomas Jefferson, Président des Etats-Unis).

L’histoire révèle que les banquiers utilisent toutes les formes d’abus, d’intrigues, de supercheries et tous les moyens violents possibles afin de maintenir leur contrôle sur les gouvernements par le contrôle de l’émission de la monnaie.

                                                          (James Madison, Président des Etats-Unis).

« Le pouvoir des financiers tyrannise la nation en temps de paix et conspire contre elle dans les temps d’adversité. Il est plus despotique qu’une monarchie, plus insolent qu’une dictature , plus égoïste qu’une bureaucratie. Il dénonce, comme ennemis publics , tous ceux qui s’interrogent sur ses méthodes ou mettent ses crimes en lumière . J’ai deux grands ennemis : l’armée du sud en face et les banquiers en arrière. Et des deux, ce sont les banquiers qui sont mes pires ennemis.

 

“Je vois dans un proche avenir se préparer une crise qui me fait trembler pour la sécurité de mon pays. […] Le pouvoir de l’argent essaiera de prolonger son règne jusqu’à ce que toute la richesse soit concentrée entre quelques mains.”

                           

                                                         (Abraham Lincoln, Président des Etats-Unis)

 

La mort de Lincoln fut un désastre pour la chrétienté. Il n’y avait pas dans tous les États-Unis d’homme qui méritât de seulement porter ses bottes. Je crains que les banquiers étrangers ne dominent entièrement l’abondante richesse de l’Amérique et ne l’utilisent systématiquement dans le but de corrompre la civilisation moderne. Il n’hésiteront pas à précipiter les Etats chrétiens dans les guerres et le chaos, afin de devenir les héritiers de la terre entière.

 

                                                            (Otto von Bismarck, Chancelier de Prusse)

 

 Une grande nation industrielle se trouve dominée par son système de crédit. (…) La richesse de la nation et toutes nos activités sont entre les mains de quelques hommes . (…) Nous en sommes venus à être une des nations les plus mal dirigées, un des gouvernements les plus totalement contrôlés et dominés du monde civilisé - non plus un gouvernement régi par des opinions librement exprimées, un gouvernement de la loi et du vote à la majorité, mais un gouvernement placé sous la contrainte et la férule d’un petit groupe d’hommes.

                                                               (Woodrow Wilson, Président des Etats-Unis)

 

Partager cet article
Repost0
24 juin 2012 7 24 /06 /juin /2012 14:06

 

 

Tristesse, ferveur. Ne pas écouter le chant des petits connards pragmatiques.

Partager cet article
Repost0
19 juin 2012 2 19 /06 /juin /2012 15:36

 

Dans un pays assez fou pour fantasmer sur les danger de devenir musulman rien qu'en mangeant de la viande Hallal, chacun protège sa sacro-sainte identité à proportion exacte de son insignifiance.

Pourtant le processus d'altérisation, ce devenir autre, est à la base de toute connaissance, de tout apprentissage. C'est pour devenir autre qu'on apprend. Savoir, ce n'est pas bâtir une citadelle, c'est au contraire sortir de soi.

 

Lorsque l'individu saura retrouver le chemin de l'altérisation, il reprendra goût non seulement au savoir mais surtout à la rencontre, au respect de l'autre.

 

On ne naît complètement que de cette langue étrangère que l'on porte au fond de soi, et qui ouvre des mondes. 

 

Partager cet article
Repost0
13 juin 2012 3 13 /06 /juin /2012 06:35

 

Depuis les "30 Piteuses" nous avions appris sagement que penser revenait non pas à réfléchir la vie mais à établir, puis tenir, un budget. Une occasion nous est donnée actuellement de sortir de cette impasse historique. La fin des alternatives qu'on nous serine depuis les années Thatcher, personne n'y croit plus. Nous n'avons pour unique dette envers notre humanité que celle qui consiste à retrouver l'aptitude au débat, à la libre aventure de l'esprit. En route !

Partager cet article
Repost0