Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 juin 2011 2 28 /06 /juin /2011 20:49

 

 

Humble et souriante à la façon des personnes âgées qui en ont tant vu. 80 ans, plus peut-être. Camarade de Stéphane Hessel dont elle partagea les luttes, les engagements, les courages tellement intenses qu'ils n'en possèdent même plus ce nom-là. Marie-José Chombart de Lauwe, résistante à 17 ans, déportée, Présidente de la Fondation pour la mémoire de la déportation qui dénonce, jour après jour, l'exploitation de la peur, le rejet de l'autre, la remontée des égouts d'une extrême-droite parfaitement à l'aise avec les média, parfaitement à l'aise avec une société qui ne lui oppose rien.

 

Pas pu m'empêcher d'embrasser cette grande dame, sidéré par son humanité, immensément reconnaissant comme à chaque fois que je recueille trace du vieux monde disparu ; me disant voilà où nous en sommes. Nos glorieux vieillards de la Résistance : ce sont toujours eux qui sont en première ligne avec leur "indignation" tandis que nous comptons nos points retraites, blottis lâchement entre nos frivolités et nos avidités.

 

La liberté n'est pas dans nos rêves. Elle est ce qui nous relève.

 

Il est temps désormais de prendre notre part.  

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Gérard - dans Chemin faisant
commenter cet article

commentaires