Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juillet 2010 4 01 /07 /juillet /2010 07:57

Quetton - Les Cahiers de Poésie Hérétique ("Pour le bonheur des Scélérats, des Esthètes, des Lecteurs Paranormaux") consacre ce mois-ci un cahier central à mon travail en cours. Titre de ce numéro : "Quand plus rien n'est drôle, rions à gorge dévoyée". Depuis... 1967, Quetton demeure le phare de la free press, de la satire et de la poésie. Contre vents et marées, il tient son rôle, maintes fois reconnu et salué. Un Charlie Hebdo qui n'aurait pas trahi.

"Tout est permis hors des prisons mentales!", s'exclame le célèbre Rocking Yaset dans son édito avant d'enfourcher sa plume au vitriol dans le ventre mou de la sarkomédie ambiante, distillant au passage quelques unes de ses perles : "Marguerite Ours Noir est sublime dans "Les Mémoires d'a dit rien"... "Endive à rôle n'aimait pas la salade"...
  "Souvent lors des bombardements, l'Otan en emporte l'auvent"... "Ne pas confondre L'Aiglon de Jean Rostand avec Les Glandes de Jean Rouston..." Bref du Yaset en grande forme, qui publie pour l'occasion, entre autres, un inédit de Claude Pélieu.

 

Et donc trois textes de larnaqueries pour amateurs du genre : Ecrire pour les imbéciles, plus des brèves de blog réunies sous le titre Traduire le vent et Passegiatta. Bonheur que d'accompagner ce feu d'artifice anar, foutraque et déplacé vers la tribu errante de ses lecteurs.   

 

 

 

Quetton le site :  http://quetton.over-blog.com

 

Le texte "Ecrire pour les imbéciles" sur le blog

http://poetaille.over-blog.fr/article-35092730.html

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Gérard - dans Chemin faisant
commenter cet article

commentaires

Gérard 10/08/2010 10:50



@Pascale : Oui, en fait cela prolonge La Tentation des dehors, d'un côté par une recherche formelle liée à l'étrangeté et la nouveauté frappante (Butor), de l'autre par la pensée de la
créolisation et de la rencontre des altérités développée par Glissant.



Pluto DINGO 06/07/2010 13:19



Et bien, bonnes vacances ....



Pascale 05/07/2010 23:19



Lu sur ton blog, merci Gérard!


Je pensais à "La Tentation des dehors" en le lisant et je vois que tu y fais allusion en commentaire...



Gérard 05/07/2010 10:18



Merci Pascale de ton intérêt. J'ai ajouté le lien de l'article initialement paru sur le blog. Amicalement



Pascale 03/07/2010 08:54



J'aimerais bien lire ton "Ecrire pour les imbéciles" (sourire). Quand je suis le lien, je vois qu'il y aurait un rapport avec Schopenhauer que je n'hésite pas à citer (in "L'art d'avoir toujours
raison") : « La vanité innée, particulièrement irritable en ce qui concerne les facultés intellectuelles, ne veut pas accepter que notre affirmation se révèle fausse, ni que celle de
l’adversaire soit juste. Par conséquent, chacun devrait simplement s’efforcer de n’exprimer que des jugements justes, ce qui devrait inciter à penser d’abord et à parler ensuite. Mais chez la
plupart des hommes, la vanité innée s’accompagne d’un besoin de bavardage et d’une malhonnêteté innée. Ils parlent avant d’avoir réfléchi, et même s’ils se rendent compte après coup que leur
affirmation est fausse et qu’ils ont tort, il faut que les apparences prouvent le contraire. »