Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 juin 2010 3 09 /06 /juin /2010 10:41

Lire est plus vieux que l'écrire ; car en lui repose un désir bien antérieur à l’écriture, celui du déchiffrement. Le coin le plus sombre, cette attente dans la blancheur de l’avant-dire. L’écriture inverse le temps et remonte vers ce désir du déchiffrement dont elle assume le champ en un débord plein de fracas, de secousses, de ratures, de stupeur, de ferveur, de jubilation. La chose dans l’écriture, l’écriture dans la chose. Cette trouée d’absence par où le monde nous atteint dans son silence d’entre voix.

Partager cet article

Repost 0
Published by Gérard - dans Traduire le vent
commenter cet article

commentaires

Pascale 10/06/2010 07:54



Moi aussi !



lam 09/06/2010 23:03



superbe !exactement ceque je pense !