Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 septembre 2011 5 23 /09 /septembre /2011 11:24

 

 

 

 

Ce qui est perdu en ces temps de haine profonde du Poétique, c'est la capacité de l'esprit à plonger dans le vaste chaos des signes avant de lentement revenir, à clarté progressive, vers le pressentiment d'un autre sens possible.

Sauter ainsi dans le vide sans y présupposer un sens.

 

Fusée éclairante dans l'Inconnu.

 

C'est cela qui est oublié sous la pesanteur du Certain  : l'Inconnu désormais proscrit de nos langues, de nos pensées. Et pourtant : une petite particule, dans la nuit, vient de battre le record de la lumière, défaisant les physiques anciennes, Einstein, Quantique. Une petite petite particule d'impossible.

 

Dessinant à la craie les Poétiques à venir sur le front bas des certitudes.

 

  

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Gérard - dans Traduire le vent
commenter cet article

commentaires