Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 septembre 2008 6 27 /09 /septembre /2008 13:10

Hier soir le concert à ne pas manquer était celui de mon bon Elliott Murphy. La Mairie du 6e en collaboration avec l'université Paris-Diderot célébraient les 35 ans de carrière du plus parisien des folk-rockeux américains (Il vit du côté de Bastille depuis 1989). Celui qui parle de Dylan comme du Picasso du rock'n roll, poète à ses heures sous influ Lord Byron et Jack Kerouac, était donc là, sur la petite scène, sous les lambris dorés, devant 300 personnes toutes acquises à sa cause. Olivier Durand à la lead guitar. Présenté comme le meilleur guitariste français, Olivier est un phénomène, certainement un des musiciens les plus stimulants du moment. Il sait tout faire dire à sa guitare, même ses pensées les plus secrètes. Jeu de scène très Pete Townshend grande époque. Survolant le dernier cd "Notes from the Underground", avec bien sûr quelques vieux classiques comme "The Last of a rock'n roll star" ou des reprises comme L.A Woman des Doors.  Elliott grâce au son volcanique des Normandy all Stars affirme son style et fraye une voie farouchement authentique - ce qui n'exclue ni l'humour ni la simplicité. Toujours le même, tel qu'il m'est apparu pour la première fois en 1982 à Caen - où il eut une influence déterminante sur le jeu d'harmonica de mon frère (que j'avais amené avec moi ce soir-là), lorsque celui-ci fit par la suite un peu de scène. En 1999, comme je passai l'été près d'Anduze, dans le Gard, une affiche visiblement faite par des amateurs du coin attira mon regard : au milieu de dix noms improbables j'avais lu "Elliott Murphy". Elliott, dans ce bled paumé ? C'était bien lui. Après s'être tapé quelques groupes de baluche, sous les étoiles, nous étions quoi, cinquante spectateurs peut-être (tous les autres étaient restés accrochés à la buvette) pour assister à un de ces concerts magiques qui communiquent à tous le simple bonheur d'être là. Je me souviens notamment de sa magistrale version du Blind Willie McTell de Dylan. Je me souviens aussi que c'était le premier concert rock de ma fille de... trois ans. Et je ne suis pas peu fier, pour dire le vrai, qu'elle ait commencé par là.


Site officiel d'Elliott Murphy :
http://www.elliottmurphy.com/


Site officiel d'Olivier Durand :
http://www.olivierdurand.com/

Partager cet article

Repost 0
Published by Gérard - dans Carnet d'esquisses
commenter cet article

commentaires