Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mai 2008 1 12 /05 /mai /2008 18:44

D'abord  c'est une pensée qui flotte autour de vous, une pensée sans objet, ce pur désir d'elle-même qui la porte comme un courant ascendant. Pour peu que des mots paraissent, aussi brusques, aussi aléatoires soient-ils, voilà qu'ils se prennent dans ce tourbillon, entrent à leur tour dans cette aspiration - cette danse. De ce tourbillon parfois naît une phrase : parfois elle ne vaut rien, pareille à ces pierreries qui, une fois remontées à la surface du torrent, s'avèrent de vulgaires cailloux. D'autres fois c'est une de ces phrases qui n'avaient jamais été écrites, et qui attendait son heure - et vous dîtes "oui, pas mal". Mais celle que vous importe, vraiment, est celle qui conserve quelque chose de ce silence ascensionnel qui lui a donné son impulsion première. La phrase qui en porte trace, alors oui, celle-là, gardez-là. Comme un talisman.

Partager cet article

Repost 0
Published by Gérard - dans Traduire le vent
commenter cet article

commentaires

Jordane 13/05/2008 09:44

La phrase, cette danseuse désincarnée.