Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 juin 2007 5 15 /06 /juin /2007 17:57
Biblioth--que-de-Bobigny.jpgDécidément le net n'en finit pas de m'étonner. Je découvre au hasard des pages cette expo photo réalisée pour les 20 ans de la bibliothèque Elsa Triolet de Bobigny (93). On y voit, entre autre, ce jeune homme avec dans les mains mon tout premier livre, Après la Shoah. Voir son livre, à l'improviste, entre les mains d'un autre, c'est d'un coup comme si tout prenait cohérence, comme si tout était en place. Ecrire, c'est passer le mot. Après, les livres appartiennent tout entier à cet inconnu qui en est destinataire : le lecteur. Merci donc pour cette magnifique idée à la photographe Suzanne Arlabosse.  

Partager cet article

Repost 0
Published by Gérard Larnac - dans Chemin faisant
commenter cet article

commentaires

Gérard 02/03/2009 10:14

Note de bas de page : je mets ici le texte de Suzannne Arlabosse présentant ce travail : ""Tout a commencé par une idée: et si on rendait hommage aux lecteurs en les prenant en photo? et si on les prenait en photo avec leur livre préféré? et si on affichait ces portraits en grand sur tous les murs et toutes les fenêtres de la bibliothèque ?Pendant plusieurs mois, nous avons demandé à tous les lecteurs de la bibliothèque s'ils acceptaient d'être pris en photo avec un livre important pour eux, ou, à défaut, avec un document qu'ils ont l'habitude de venir lire. Les photos ont essentiellement été prises au moment du prêt des documents, juste en face du bureau de prêt, devant un mur qui d'habitude sert pour l'affichage. J'ai délibérément conservé le côté amateur du projet en prenant les photos avec un petit appareil numérique, et en n'aménageant pas un espace studio-photo dans la bibliothèque avec projecteur et tout le tralala. Il en résulte une qualité d'image moyenne (inégale), mais il me paraissait plus simple de convaincre nos lecteurs de poser pour nous avec une absence totale de mise en scène. Il va sans dire que dans ces conditions de simplicité, les lecteurs, moins impressionnés par moi (une de leurs bibliothécaires habituelles) que par un photographe professionnel, ont su poser très naturellement et nous livrer leur relation avec le livre élu pour la photo. Ces paroles glanées ont été affichées dans l'expo et imprimées dans le catalogue de l'expo. Quelques 200 photos ont été prises, et autant d'anecdotes ou d'histoires de vie récoltées. Chaque livre raconte des tas d'histoires : une bibliothèque est habitée par bien plus de vie(s) qu'on le croit.".....

Suzanne Arlabosse