Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 décembre 2015 7 20 /12 /décembre /2015 11:07

Voyez ce vieux fou

comme il marche les yeux fermés

les bras ouverts

il est couvert de plaies, de bleus, de bosses

à force de se heurter aux choses qui l'entourent

Que murmure-t-il dans sa barbe

Approchons :

"Chaque fois que je ferme les yeux

Je vois son regard

Je vois son rire

Aussi je garde les yeux fermés

Toujours

Sans cesse

Quitte à me heurter à ma propre vie

J'avance ainsi dans les rues froides

Paupières closes

Je ne les ouvrirai pas avant de reconnaître

Entre mes bras

Les formes exactes de son corps"

Partager cet article

Repost 0
Published by Gérard Larnac - dans In extenso
commenter cet article

commentaires